avion

Cela fait des semaines, des mois même, que l’on se prépare… Le jour du départ, l’enthousiasme était de mise ! C’était sans compter les 22h de vol pour l’Australie. On va vous raconter un petit peu notre périple…

• Première épreuve : se rendre à l’aéroport (pour ceux qui partent de Paris)

Le moyen le plus simple est de prendre le Roissy Bus. Pour cela on doit se rendre à la station Opéra, desservie par les métros 8 et 7. Une fois sortie, on continue jusqu’à l’angle de la rue Scribe et de la rue Auber. C’est ici que passe toutes les 15 minutes le Roissy Bus. Le ticket coûte 10€, il y a des machines à l’arrêt de bus mais on peut aussi le prendre à l’intérieur du bus. Certes ce n’est pas donné, mais c’est une belle alternative aux multiples escaliers qu’on aurait pu rencontrer dans le métro. De plus, cette navette dessert l’ensemble des terminaux.

 roissy bus

• Deuxième épreuve : atteindre la salle d’embarquement

Une fois arrivée à l’aéroport le plus dur est derrière nous. Grâce à ces merveilleuses inventions que sont l’ordinateur et internet, billets d’avion et visa sont électroniques. Nous avons juste à nous présenter à l’enregistrement avec notre passeport et le tour est joué. Nous vous conseillons tout de même d’imprimer vos billets électroniques et votre validation de visa au cas où.

• Troisième épreuve : les 22h de vols

Nous avons voyagé avec Cathay Pacific et nous avons été plutôt bien loti. Jeux vidéo, films, séries, musique ou encore chaines de télévisions sont mis à notre disposition. Par contre, selon Axelle (qui est un peu difficile niveau bouffe) il faut prévoir de la nourriture car les plats servis laissent à désirer. Pour dormir c’est un peu la galère (enfant qui pleure, bruit permanent, difficulté d’étendre ses jambes quand on est grand, notamment pour Selim…), mais on s’y fait vite.

Si vous avez une escale à Hong Kong, sachez que vous pouvez sortir de l’aéroport. Vos valises sont prises en charge et vous avez juste à passer la douane. Vous devez remplir un document en distribution dans tout l’aéroport, votre passeport est tamponné et vous êtes considéré comme un visiteur. Pour se rendre directement dans le centre de Hong Kong, il faut prendre l’Airport Ressort. L’aller-retour coûte 10€ et en 25 minutes, on se retrouve en plein cœur de la ville.

Conseil de blogger, prenez du temps pour aller sur le port de nuit pour admirer les buildings aux milles lumières en bordure d’océan. Tout le long du port, de petits bars improvisés servent des bières à 3$ que vous pourrez déguster tout en admirant ce magnifique spectacle. Au final : Hong Kong est une ville immense, oppressante et qui compte des milliers d’immeubles. Mais elle nous a réservé quelques belles surprises… Une escale surprenante !

MPF Australie

Après l’escale de 8h à Hong Kong, on reprend l’avion direction Brisbane ! Un vol plus court et très vite on se sent loin, sur un continent qu’on ne pensait jamais voir. L’avion se pose à 10h15 heure locale (2h15 heure de Paris), il fait beau, un grand soleil nous accueille. Et voilà, l’aventure australienne commence ! Finalement les 22h de vol sont un lointain souvenir…

La Team

4 thoughts

  1. Bravo les gars(/les filles), content de savoir que votre vol s’est bien passé ainsi que l’escale à Hong Kong!Bon départ sur place et à bientôt!
    Laurent.

  2. Sympa le blog les gars !!
    Moi j’en suis au moment ou je dois convaincre mes parents de me laisser partir 1an à l’aventure, sa ne s’annonce pas si facile que ça !!
    J’ai hâte de voir la suite de votre aventure. Bonne continuation.

    Corentin 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s